Léonard de Vinci, l’artiste et ingénieur emblématique de la Renaissance (1452 – 1519)

On ne compte pas les œuvres d’art majeures que nous a laissé l’artiste florentin Léonard de Vinci. Ses travaux artistiques ont marqué son époque d’une force suffisante pour marquer une nouvelle ère : la Renaissance. Or, une des nombreuses particularités de l’auteur de La Joconde, c’était la façon dont art et sciences ne faisaient qu’un dans tout ce qu’il imaginait.

Leonardo di ser Piero da Vinci est né le 15 avril 1452 près de Florence (Toscane), dans la ville de Vinci. Il est le fruit d’une relation hors mariage, ce qui est heureusement moins gênant au XVe siècle. Formé à l’atelier de Verrocchio, ses connaissances scolaires sont rudimentaires : il est essentiellement autodidacte. Mais c’est justement ce qui le poussera à expérimenter et à apprendre, en suivant sa curiosité singulière.

Des détails anatomiques des animaux à la couleur du ciel, Léonard relève sans cesse ses observations sur ce qui l’entoure dans ses cahiers. Ses démarches expérimentales lui servent de socle pour ses travaux artistiques : ses travaux sur l’optique rendent saisissants les jeux de lumière et de perspective sur La Cène (1495-98) ; ceux sur l’anatomie humaine rendent réalistes les expressions de La Joconde (vers 1503). Il mêle constamment expérience scientifique et réalisation artistique. D’une activité prodigieuse, il montre également une grande créativité dans le domaine de l’ingénierie : pompes hydrauliques, machines à polir ou encore sa fameuse machine à voler ; Léonard imagine de nombreuses inventions, relevant parfois plus de la fantaisie que du possible.

Même si la postérité fait l’éloge de son travail artistique, Léonard de Vinci aura su marquer par un esprit scientifique omniprésent dans son travail, une véritable inspiration pour la méthode scientifique qui se développera à cette époque — avec notamment Galilée. C’est à côté de ce dernier, tout à droite de la fresque, que l’on peut trouver Léonard de Vinci sur la Fée électricité, vêtu de sa tenue d’artiste.

Haut de page