Alessandro Volta, créateur de la première pile électrique (1745 – 1827)

L’histoire de l’électricité

L’année 1800 marque un tournant pour l’électricité : c’est l’année de l’invention de la pile, première source de courant continu stable. L’homme derrière cette invention, l’Italien Alessandro Volta, est entré depuis dans le panthéon des grands scientifiques de l’Histoire.

Alessandro Giuseppe Antonio Anastasio Volta de son nom complet est né le 18 février 1745 à Côme, en Lombardie — à l’époque du royaume de Lombardie-Vénétie. Il fait ses études dans l’école publique de sa ville natale et correspond déjà très jeune avec de grands scientifiques tels que l’Abbé Nollet. Il devient professeur à l’université de Pavie en 1779.

Les premiers travaux de Volta portent sur la chimie des gaz ; il découvre et isole le méthane du gaz des marais en 1778. Mais Volta étudie également l’électricité : en 1779, après s’être intéressé à la bouteille de Leyde, il améliore l’électrophore imaginé par le suédois Johan Carl Wilcke, une machine électrostatique qui produit des charges électriques sur des durées prolongées. Lorsque Galvani annonce en 1791 avoir découvert l’ « électricité animale » chez une grenouille, Volta se lance dans ses propres recherches, convaincu que cette électricité vient en fait des métaux que Galvani utilise dans son expérience et non du batracien. Il présente finalement sa pile en 1800, composée de disques de zinc et de cuivre empilés et séparés par des draps imbibés de solution salée ; il produit ainsi le premier courant électrique stable, inaugurant l’électrocinétique : l’étude des courants électriques.

Volta en pied à côté de sa pile à colonne posée sur une table

Volta et sa pile à colonne – Les merveilles de la science, Louis Figuier

Pile à colonne

Pile à colonne – Les merveilles de la science, Louis Figuier

Cette invention sera une bien meilleure source électrique que la bouteille de Leyde pour les expériences sur l’électricité. Mais le plus important reste le concept de source de courant stable, qui progressera avec les modèles de Daniell et Leclanché jusqu’aux piles actuelles. Volta se trouve sur la partie droite de la Fée, entre sa pile voltaïque et l’installation de Galvani. C’est en hommage à ce savant que l’unité de tension électrique a été baptisée le volt.

Haut de page